S’intégrer dans une nouvelle équipe de travail

how-to-foster-more-teamwork-in-your-office-1920x800

L’entretien d’embauche a été réussi, mais reste à savoir s’intégrer dans l’entreprise ! Cette phase de découverte n’est toutefois pas si ardue, à condition d’accepter de suivre ces quelques conseils de base…

 

 
1. Se familiariser avec l’entreprise :

Les débuts sont souvent un peu stressants, alors rien de tel pour prendre confiance en soi que bien connaitre l’entreprise et son domaine d’activité. Renseignez-vous grâce aux documents que l’on vous a fournis lors de l’entretien. Cette préparation vous permettra de montrer que vous êtes motivé et que vous voulez donner le meilleur de vous-même.
Dès les débuts, ne manquez pas aussi de poser des questions pour bien définir votre mission, le budget qui vous est alloué, votre place dans la hiérarchie. Autant de détails qui vous éviteront de rester dans le flou. Veillez bien sûr à ne pas en faire trop et à savoir faire preuve d’autonomie !

2. Faire connaissance de ses collègues :
Il est capital de nouer de bonnes relations avec ses collègues dès les premiers jours dans votre nouveau cadre de travail. Intéressez-vous aux autres, ne manquez pas les pauses café, prenez l’initiative des conversations, sans pour autant, une fois de plus, se montrer trop prévenant… Adoptez également le code de conduite de votre supérieur, notamment en ce qui concerne le tutoiement ou le vouvoiement. Je vous conseille aussi de gérer vos relations avec professionnalisme : vos collègues peuvent devenir vos amis, mais ne le montrez pas trop, mieux vaut rester discret et délimiter clairement vie professionnelle et vie privée.
Le principal : garder toute sa personnalité et agir avec naturel !

3. Prendre du recul :
Les relations entre collègues sont parfois sources de tensions : veillez à ne pas vous en mêler et à faire preuve de recul. Cette attitude vous permettra de conserver un statut de neutralité qui vous épargnera bien des critiques ! Vous pourrez alors éventuellement proposer votre aide comme médiateur pour régler ces petits conflits intestins.

4. Rester prudent et discret :
Il s’agit cette fois des prises de décision au sein de l’entreprise. L’idée n’est pas bien sûr de vous écraser sans cesse, mais de faire preuve d’un minimum de délicatesse et de discrétion pendant les premiers mois. Que dirait un chef d’équipe qui voit un débutant proposer de but en blanc des tas de pistes d’améliorations, alors qu’il vient tout juste d’arriver ? Vos idées seront les bienvenues, le tout est de les amener en douceur, après avoir acquis une meilleure connaissance de votre nouveau poste.

Tags : , ,