Organiser son espace de travail

Office Worker Tries to Hold it Down

Post-its volants, piles de dossiers éparses, tasses de cafés vides oubliées sur le bureau… Autant de détails qui vous empêchent de vous concentrer sur vos tâches et diminuent de fait votre efficacité. C’est pour remédier à ces inconvénients que le spécialiste en ergonomie du travail et neurochirurgien, Patrick Georges, a élaboré quelques principes pour mieux tirer parti de son espace de travail.

 

1. Diviser son espace de travail en trois zones

La science est là pour le prouver, le cerveau enregistre toutes les informations qui entrent dans notre champ visuel. Un bureau en bataille ne pourra donc que le perturber et réduire sa performance. Le Dr Georges recommande pour cela de structurer son espace de travail sur le modèle d’un cockpit d’avion, en différentes zones clairement délimitées qui sont autant de commandes indispensables à la réalisation d’une tâche.

Et voici les trois zones en question :

  • un espace pour l’ordinateur
  • un autre pour le téléphone
  • un dernier pour les dossiers et papiers divers.

Attention, prenez soin de placer à proximité immédiate les documents dont vous aurez le plus souvent besoin. Cela vous évitera un temps de recherche inutile…

Et ne vous privez pas des photos et images qui vous font plaisir : rien de tel pour se reposer un peu les neurones après un travail fatiguant !

2. Elaborer une « to do list »

C’est le BA-BA de l’organisation, une bonne source de satisfaction quand on arrive à cocher régulièrement les tâches réalisées et à atteindre ainsi ses objectifs. Tableau Excel, papier, post-it, à vous de choisir votre outil, le principal est de l’utiliser régulièrement !

3. Ranger son espace de travail

Il s’agit là encore d’un principe de base d’une personne organisée. Le soir, veillez à ne rien laisser en désordre, le meilleur moyen pour commencer la journée du lendemain dans la déprime ! Quoi de pire qu’arriver le matin, ne pas retrouver ses dossiers pour la réunion et se créer des petites frayeurs ! Alors pensez-y, cela ne prend pas beaucoup de temps mais facilite considérablement les choses.

 

On pourrait encore proposer de multiples conseils, notamment dans le cadre de l’installation devant son ordinateur (avec le choix d’un fauteuil confortable et le réglage de sa hauteur) et dans le calcul de la surface de travail (au moins 10m2). La luminosité et le bruit sont aussi des éléments de confort déterminants : il faut par exemple privilégier une lumière directe faible et lumière indirecte plus forte, prendre soin de n’être ni trop près ni trop loin d’une fenêtre, isoler son bureau des bruits extérieurs, sans tomber dans l’excès : vous risqueriez de sursauter au moindre petit bruit !

Vous avez les clés en main pour améliorer votre organisation : à vous de jouer !

Tags : ,