Les avantages de l’expérience à l’étranger

Le séjour Erasmus, le programme vacances-travail, le volontariat international en entreprise (VIE), le simple stage ou la mutation… Autant de cas concrets qui sont l’occasion de vivre une expérience à l’étranger. Si arriver en en terre inconnue peut sembler effrayant au début, cette découverte représente néanmoins une source d’enrichissement considérable, de plus en plus prisée des employeurs qui la jugent aujourd’hui bien souvent indispensable si l’on veut occuper un bon poste…

Apprendre une nouvelle langue

L’atout principal du séjour à l’étranger réside bien sûr dans l’apprentissage d’une nouvelle langue : mais attention, ne soyez pas trop exigeants, vous aurez besoin d’au moins trois mois pour vous sentir à l’aise avec vos interlocuteurs ! Cela dépend naturellement de la langue pratiquée : il est plus facile de se plonger dans l’anglais et l’espagnol que dans le russe ou le chinois ! Quoiqu’il en soit, cet atout sera largement apprécié d’un éventuel employeur, à une époque où l’ouverture sur l’étranger devient la norme. Un salarié capable de s’entretenir avec ses collègues allemands, russes ou américains sera le bienvenu !

Découvrir une culture et prendre du recul

L’ouverture d’esprit que suppose et suscite à la fois une expérience à l’étranger constitue à mon avis l’un des atouts essentiels du séjour. Au-delà de simples compétences linguistiques, c’est tout un nouvel univers qu’il vous est offert de découvrir ! La culture dans laquelle vous êtes soudain plongé vous donnera l’occasion de prendre du recul par rapport à votre propre pays, d’effectuer des comparaisons intéressantes et de modifier votre perception du monde de façon générale.

Et votre regard sera bien différent une fois revenu « au pays » : d’un coup, les étudiants étrangers ne vous seront plus indifférents, car vous aurez vécu les mêmes galères (et joies !) qu’eux…

Apprendre l’autonomie et la débrouillardise

Cette immersion n’est pas toujours facile, du moins au début : arriver dans une nouvelle ville où tout est inconnu, prendre ses repères, trouver un logement, s’intégrer auprès d’étudiants ou de collègues de travail qui sont déjà bien occupés par leurs diverses activités habituelles et n’auront pas nécessairement le réflexe de faire le pas vers le nouvel arrivant… Autant d’obstacles qu’il faut apprendre à surmonter et qui enseignent ainsi l’autonomie et la débrouillardise ! Le principal est de se lancer, ensuite tout va tout seul ! Mais quelle satisfaction personnelle lorsque l’on constate que l’on a « réussi », que le défi a été relevé et l’objectif atteint ! La méthode à suivre est simple : avancer pas à pas, ça commence par l’achat du téléphone portable et ça se termine par la réussite aux examens ou la fête de départ avec tous ses amis étrangers !

Alors c’est parti, foncez, vous reviendrez sûrement ravi !

Tags : ,